Notre engagement pour l’environnement

Respecter l’environnement et tout mettre en œuvre pour passer de la parole aux actes ! Ce qui fait partie des valeurs de l’institution doit maintenant être mis en application dans tous les aspects de nos activités. Caritas Jura s’y engage et en fait désormais un objectif stratégique de positionnement en faveur du développement durable, de la transition écologique et de l’économie circulaire.
Cela se traduit dans les faits à plusieurs niveaux, dans de nombreux secteurs, et à travers l’institution en général: seconde main, recyclage, gestion de déchèterie, et valorisation des objets, lutte contre le gaspillage, recyclage et valorisation matière de tous nos déchets, jardin bio de Montcroix.

Nous adaptons notre gestion documentaire en direction d’une gestion électronique sans papier, ou encore en tendant à l’optimisation de notre empreinte énergétique en adaptant toutes nos installations de chauffage. Dans ce sens, nous étudions aussi le renouvellement de notre flotte de véhicule, nous réalisons plus de 2'000 transports par années. L’institution s’est dotée d’un plan de mobilité qui préconise et favorise la mobilité douce.

Ce qui change fondamentalement désormais ? Ce qui semblait une utopie il y a encore quelques années est devenu un axe prioritaire pour de nombreux interlocuteurs. Ainsi, Caritas Jura est membre du groupe de réflexion initié cette année par l’Office de l’Environnement de la République et Canton du Jura qui se donne pour objectif la réduction des déchets par l’économie circulaire. Des plans d’action très concrets seront proposés aux communes et à l’économie du canton. Des ressourceries, des matériauthèques et des bibliothèques d’objets sont déjà en projet bien avancés. Des ateliers participatifs à l’attention des communes sont programmés dans les trois districts en octobre. Caritas Jura co-animera ceux dédiés à l’économie circulaire.

Et la ville de Delémont lance ou soutien également de nombreux projets et réflexions en lien avec cette thématique, un écoquartier, sentiers didactiques, plantation d’arbres fruitiers, bibliothèque d’objet, nouvelle déchèterie communale, voire régionale, etc…. Nous sommes déjà en contact étroit avec les services communaux concernés.

A Caritas Jura, un nouveau projet intitulé « Montcroix vert quoi » a été mené et a pour objectif la mise en place d’un lieu de référence en matière de transition écologique sur le modèle de permaculture : on y trouvera tous les aspects qui touchent à la biodiversité, à sa sauvegarde et à sa promotion. Ce dernier aura vocation de co-construire les réponses institutionnelles aux enjeux environnementaux et sociaux. Nous développerons des activités en lien dans le cadre de la permaculture. Nous avons déjà introduit des ruches et des hôtels à insectes.

Dans la pratique actuelle, les actions sont d’ores et déjà orientées vers la protection de notre environnement :
  • Récupération, plus de 1'000 prises en charge par année au domicile des donateurs ainsi que plus de 6'000 dépôts de dons directement à notre réception à St-Henri
  • Valorisation des dons et diversification des canaux de vente
  • Magasins de deuxième main, en 6 mois en 2021 au Marché Montcroix : 9133 clients, 39'700 articles vendus
  • Caritas Jura est partenaire du label de Caritas suisse qui garantit un recyclage durable et solidaire dans ses magasins. Objectifs : 100% pour la planète, 100% contre la précarité.
  • Vente en ligne et aux enchères d’une sélection d’objets de deuxième main
  • Mise en vente sur le site de proximité www.dansmonquartier.ch
  • Café réparations
  • Ateliers réparations vélos, déjà plus de 200 clients et 250 vélos entretenus et réparés en moins d’une année, plus de 160 vélos remis en état et vendu au Marché Montcroix au premier semestre 2021.
  • Atelier Upcycling et atelier couture pour lesquels le ré-emploi ou la réutilisation des objets et matières premières sont des objectifs
  • Jardins permaculture et certifiés Bio à Montcroix, plus de 60 variétés de légumes mis en culture en 2021
  • Partenariat conclu avec une entreprise de la place dans la mise à disposition de vaisselle réutilisable (obligatoire dès 2022 pour toutes les manifestations)
  • Gestion électronique sans papier (GED) pour tous les secteurs
  • Meilleure efficience énergétique dans les bâtiments de Caritas (objectif : suppression du chauffage à mazout, passage à des énergies renouvelables)
  • Projet de centrale solaire sur notre toiture à St-Henri 7, la puissance installée couvrira notre consommation et celle du Restau-Verso, soit 170 MWh/année